Le père Pierbattista Pizzaballa, gardien de la Terre Sainte, met en garde : N'abandonnez pas la Terre Sainte

Le terrorisme fondamentaliste mondial a affecté les pèlerinages en Terre Sainte, provoquant une diminution de plus de 40 pour cent du nombre de pèlerins. Malgré quelques signes de reprise, les craintes d'un voyage dans cette région demeurent vives.
Après avoir écouté les différentes communautés chrétiennes qui vivent en Israël, je vous dis : "N'abandonnez pas la Terre Sainte !" Il n'y a aucune raison valable de ne pas effectuer de pèlerinage pour visiter les lieux saints. La sécurité dans les sanctuaires et les lieux fréquentés par les pèlerins est garantie. Nous, les Chrétiens de Terre Sainte, avons plus que jamais besoin de la présence et du soutien des pèlerins qui viennent ici depuis le monde entier pour prier.
Vivre en tant que Chrétiens en Terre Sainte signifie avoir une vocation particulière et universelle. L'église latine est ici essentiellement composée de trois groupes : les communautés traditionnelles locales des Arabes Chrétiens, une nouvelle communauté regroupant Évangéliques, Juifs messianiques et Catholiques ainsi que la communauté internationale qui comprend de nombreux travailleurs étrangers, surtout des Philippins, des Sud Américains et des Indiens qui résident de manière permanente en Terre Sainte. D'autres groupes provenant d'horizons divers viennent séjourner ici durant des périodes plus ou moins longues. Outre l'église latine, d'autres groupes importants de Chrétiens vivent et travaillent en Terre Sainte, principalement l'Église grecque orthodoxe, l'Église arménienne et l'Église copte. Il existe des groupes ayant d'autres rites que ceux de l'Église latine, y compris parmi les Catholiques.

Jérusalem et les lieux saints chrétiens incarnent fondamentalement à ce jour la foi, le témoignage de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus qui s'y sont déroulés. L'ensemble des Chrétiens, même ceux qui vivent le plus loin, s'intéressent à la Terre Sainte pour y trouver leurs racines ainsi que le véritable sens de leur mission dans le monde. En Terre Sainte, vous pourrez ressentir l'existence de Jésus et revivre le Nouveau Testament. Vous pourrez apprendre ici à regarder, à écouter, à méditer et à apprécier le silence pour saisir la signification la plus profonde et le mystère de son passage sur Terre. Vous pourrez éprouver en Terre Sainte les mêmes odeurs, paysages et et couleurs connus de Jésus lorsqu'il est apparu au monde.
Les Chrétiens de Terre Sainte ont toujours constitué une minorité sans jamais disparaitre. Ils sont le témoignage vivant d'une foi vivante, empreinte de leur propre histoire et de leurs propres idées, sans craindre les changements, tout en adoptant une mentalité ouverte, paisible et positive. Leur démarche s'enracine dans leur identité et s'ouvre vers l'avenir, ils sont les gardiens des lieux saints et de la tradition, ainsi que de la mémoire de la chrétienté tout entière.
Afin de préserver cette présence (et si possible la renforcer), j'invite une fois de plus les diocèses, les paroisses et les groupes à ne pas nous abandonner et à venir en pèlerinage en Terre Sainte dans le cadre d'un témoignage de paix et de dialogue. Je suis persuadé que cet appel sera entendu par les nombreux catholiques italiens (et les autres), qui ont la Terre Sainte dans leur cœur. J'invite tous les croyants à suivre les traces de Jésus.

Pierbattista Pizzaballa OFM
Custode