Statue d’un bélier découverte près de l’église antique de Césarée

Une impressionnante statue en marbre d’un bélier, symbole antique chrétien de Jésus, a été découverte la veille de Noël lors des fouilles d’une église de l’époque byzantine à Césarée.
Droit d’auteur : Vered Sarig, Caesarea Development Corporation
Dans l’art chrétien, le bélier est souvent dépeint porté sur les épaules du « Bon Berger » (à savoir Jésus qui est représenté comme le berger paîtrant son troupeau), et parfois le bélier est situé à gauche ou à droite de Jésus. Dans le christianisme, le bélier, à l’instar de l’agneau, représente le fidèle ou Jésus, dont l’agonie et la mort étaient destinées selon la croyance chrétienne à expier le péché originel (l’origine de l’image est dans l’Évangile selon Jean 29:1).

Le bélier apparaissait aux côtés du dieu grec Hermès et de Mercure dans l’art romain, et c’était une représentation du dieu Amon dans la mythologie égyptienne.

Selon Dr Peter Gendelman et Mohammad Hater, directeurs des fouilles pour l’autorité des antiquités d’Israël, « Césarée ne cesse de surprendre comme le prouve cette étonnante statue découverte aujourd’hui. Dans le christianisme antique, Jésus n’était pas représenté comme une personne. À la place, des symboles étaient utilisés, dont le bélier. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais la statue fut découverte la veille de Noël. La statue découverte pourrait appartenir à la décoration d’une église byzantine du VI-VIIe siècles après J.-C. à Césarée. De la même façon, elle pourrait être plus ancienne, dater de la période romaine, puis avoir été réutilisée et incorporée dans la structure de l’église. »