Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

UN RANDONNEUR TROUVE UNE PIÈCE D’OR EXTRÊMEMENT RARE DE 2 000 ANS

Alors qu’elle participait à une randonnée en Galilée orientale avec un groupe de randonneurs chevronnés, Laurie Rimon, membre du kibboutz Kfar-Blum, aperçut un objet brillant dans l’herbe. Elle ramassa alors une pièce en or, probablement très ancienne.
Selon les experts de l’Autorité des antiquités d’Israël, cette pièce de monnaie, frappée à Rome en l’an 107 de notre ère, est unique au monde. Sur le revers de la pièce, apparaissent les symboles de la légion romaine et le nom de l’empereur Trajan, et de l’autre côté, au lieu du faciès de de l’empereur Trajan, apparaît le portrait de l’empereur « Auguste déifié ». Cette pièce fait partie d’une série de pièces de monnaie frappées par Trajan en hommage aux empereurs qui l’ont précédé. On pense donc que la pièce peut prouver la présence de l’armée romaine dans la région il y a environ 2 000 ans, peut-être dans le cadre de campagnes contre les partisans de Bar-Kokhba en Galilée, mais il est très difficile de déterminer cela à partir d’une seule pièce de monnaie. Les sources historiques décrivant cette période révèlent que certains soldats romains recevaient un salaire très élevé de trois pièces d’or, l’équivalent de 75 pièces d’argent, le jour de la paye. Cela posait un problème au moment d’acheter des produits sur les marchés. Les soldats ne pouvaient pas utiliser ces pièces d’or, car les marchands ne pouvaient pas leur rendre la monnaie.
Le British Museum à Londres, possède une pièce d’or antique qui était, jusqu’à présent, le seul exemplaire de ce genre au monde. Cette pièce de l’an 107 de notre ère fait partie d’une série de pièces de monnaie « nostalgiques » frappées par l’empereur Trajan en hommage aux empereurs qui l’ont précédé. On pense que cette pièce et la pièce de monnaie découverte par Laurie font toutes les deux parties de cette série : c’est donc la deuxième pièce de ce genre qui a été trouvée sur Terre.
L’Autorité des antiquités d’Israël remettra à Laurie un certificat de comportement de citoyenne exemplaire pour la remercier d’avoir rapporté cet objet rare.