La piscine de Béthesda à Jérusalem

La piscine de Béthesda, où Jésus guérit un homme paralytique dans l’Évangile de Jean, est un complexe historique. Elle semble avoir été un mikvé ou bain rituel. En tant que lieu où Jésus réalisa un de ses miracles, des chapelles et des églises, encore visibles aujourd’hui, ont été construites sur la piscine de Béthesda au cours des époques suivantes.

Quand Jésus guérit le paralytique dans l’Évangile de Jean, la piscine de Béthesda est décrite comme ayant cinq portiques — une caractéristique troublante suggérant une piscine inhabituelle à cinq côtés que la plupart des spécialistes ont rejetée comme une création littéraire non historique. Pourtant, lorsque le site fut excavé, il révéla une piscine rectangulaire avec deux bassins séparés par un mur — donc une piscine à cinq côtés — et chaque côté disposait d’un portique.
L’histoire du miracle de Jésus décrit également le grand nombre de personnes qui recherchaient les pouvoirs de guérison de la piscine de Béthesda. La première personne à entrer dans la piscine quand les eaux seraient agitées serait prétendument guérie de sa maladie. Mais le paralytique dit à Jésus qu’il ne pourra jamais entrer dans l’eau assez rapidement. Alors Jésus le guérit immédiatement et il fut capable de se lever et de marcher.

Cette histoire concernant le miracle de Jésus suggère un long antécédent de guérison sur ce site. Les bains médicinaux romains construits à la piscine de Béthesda à peine un siècle ou deux plus tard reflètent la continuité de cette tradition. Lorsque les chrétiens contrôlaient Jérusalem pendant la période byzantine et celle des croisades, ils aimaient marquer les sites des miracles de Jésus et des autres événements importants de sa vie ; ils ajoutèrent donc une chapelle et des églises qui recouvrent maintenant le complexe de la piscine de Béthesda. La visite de cette piscine antique pleine d’histoire et de mystère est recommandée dans le cadre de votre parcours suivant les miracles de Jésus. À proximité, vous trouverez également l’église Sainte-Anne.

Gérée par : les Pères Blancs
Tél. : 972-2-6283285
Ouverture : de 8 à 12 h et de 14 h à 18 h (17 h d’oct. à mars)