Shavouot

Tu célébreras la fête des semaines, des prémices de la moisson du froment, et la fête de la récolte, à la fin de l'année. (Exode 34:22)

Shavouot, (littéralement semaines), l’un des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme (avec Pessah et Souccot), marque le don de la Torah (les cinq livres de Moïse) sur le mont Sinaï. La fête est célébrée exactement sept semaines après le premier jour de Pessah, qui marque l’exode.

Fête fondamentalement agricole, Shavouot est également appelée la fête de la moisson et la fête de l’offrande des prémices, les premiers fruits de la récolte (Deutéronome 26:1-11), et des nouveaux nés des troupeaux (Nombres 28:26-31). Ce caractère agricole de la fête a été retenu même après la destruction du Temple. Parmi les symboles de la fête, citons les fruits des sept espèces dont est béni la terre d’Israël : blé, orge, raisin, figue, grenade, olive et datte.

La fête de Shavouot est également liée au livre de Ruth. Ruth était une ancêtre du roi David qui est décédée à Shavouot. Ruth fut une convertie qui accepta la Torah de tout son cœur, comme le fit le peuple juif sur le mont Sinaï. L’histoire relatée dans le livre de Ruth a lieu durant la récolte du blé, au moment de Shavouot.

La nuit de Shavouot, il est de coutume de manger des produits laitiers. Après le repas de fête, les Juifs de par le monde suivent la tradition millénaire de veiller toute la nuit en étudiant la Torah à la synagogue. On dit que les prières du matin symbolisent l’enthousiasme du peuple juif à recevoir la Torah.

Les prières du matin de Shavouot sont marquées par des chants spéciaux et la lecture de textes sacrés, notamment le livre de Ruth. Certaines communautés décorent leurs synagogues de plantes vertes et de fleurs, rappelant ainsi que le mont Sinaï était une montagne verdoyante et que Shavouot est un jour de jugement des arbres fruitiers.